SHARE

Allah soubhanou wa ta’ala n’oublie personne et en particulier sur la question du mariage.
Mais cette affaire relève du destin et de la prédestination et lorsque l’heure sera venue avec la permission d’Allah soubhanou wa ta’ala personne ne pourra retarder l’échéance du mariage.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (sallAllahou ‘alayhi wa salam) a dit:
« On se marie avec une femme pour quatre choses: pour son argent, pour sa noblesse, pour sa beauté et pour sa religion. Choisis celle qui a la religion ainsi tu seras gagnant. »
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5090 et Mouslim dans son Sahih n°1466).
Malgré ce constat religieux, le musulman doit continuer à invoquer Notre Créateur pour espérer un mariage heureux régi par les règles de l’Islam in sha Allah.
En effet, Allah soubhanou wa ta’ala nous encourage à lui demande de l’aide par le biais des invocations.

Shaykh Raslan (hafizhahuLlaah) dit dans le commentaire de al wabil assayyib de l’imam ibnulqayyim :
L’invocation de Musa (‘alayhi salam):
« rabbi inni lima anzalta ilayya min khayrin faqir »
« Seigneur, j’ai grand besoin de toute grâce dont Tu voudras bien me gratifier ! » (Coran 28/24).

Certains gens de science, de fiqh et de connaissance ont dit que celui qui veut se marier, qu’il multiplie cette invocation, car Allah soubhanou wa ta’ala dit juste après:
Selon le sens rapproché:
« Puis l’une des deux jeunes filles revint vers lui, d’un pas timide, pour lui dire : “Mon père voudrait te voir pour te récompenser d’avoir abreuvé notre troupeau”.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here