SHARE

La délivrance est pour toi, et tous ceux qui peinent à trouver le chemin de la paix intérieure, une issue que tu attends. Avec faiblesses mêlées à de l’espoir, tu crois en un soulagement qui s’éteint aussitôt né. Vis ton présent de musulman droit et fier, avec amour, humilité et agis plutôt qu’attendre de voir.

L’accalmie n’est pas soudaine et encore moins si tu n’es plus tout à fait sûr(e) de la Toute Puissance de Celui pour qui tu pries. Allah est le Garant de toutes tes affaires, qu’elles soient mondaines ou spirituelles. Alors continue ton apprentissage de la délivrance avec ces quelques mots qui te rappellent qu’avant toi de grands hommes, nos Prophètes, ‘alayhim assalam, n’avaient pas honte de s’humilier pour l’amour de leur Créateur et de demander la bonne issue.

Demande à ton Seigneur la délivrance

A Celui qui a la Royauté des royaumes entre Ses Mains et n’a besoin d’aucun de nous alors que nous tous avons besoin de Lui, oui, tu demanderas. Peu importe le contenu de tes requêtes, saches qu’Il t’a façonné alors que tu n’étais rien et, qu’entre une seconde et une autre, Il peut, à Lui La Majesté et la Gloire, te faire régresser ou progresser dans un état que tu ne connais point.

Demande. Demande à Allah Le Seigneur des Mondes de t’accorder ce que tu espères. Utilise Ses Noms en des circonstances qui s’y prêtent. En secret, parle-lui de tes peines et, les mains levées, n’est pas peur de te sentir faible en suppliant. Tête au sol, tu es plus proche de Lui que tu ne peux te l’imaginer. Tes invocations les plus sincères n’ont pas d’autre maître capable de te les exaucer.

Sourate 7, Verset 180

Et c’est à Allah qu’appartiennent les plus beaux Noms et Attributs. Invoquez-Le par Ses Noms et laissez ceux qui profanent Ses Noms.

Demande à la manière de nos Prophètes ( a’alayhim assalam )

Comment peux-tu croire qu’il n’y ait pas de remède à ton affliction, ou de solution à la complexité de ta situation, ou bien même de réparation aux cassures de ta vie. N’as-tu pas encore compris ?

Allah prend tout en charge, que tu Le pries ou non. Alors vois en Lui ton seul secours. Il n’est pas autrement.

Un jour viendra où chacun de nous croira bon gré, mal gré. La félicité appartiendra aux croyants et aux patients qui craignaient Allah dans l’aisance comme dans l’adversité.

La tristesse ne te donnera pas plus de force pour rester droit(e) sur ce chemin qu’Allah t’a tracé. Sache que même notre Prophète Mohamed ( paix et salut sur lui ) invoquait notre Seigneur contre elle en ces termes :

Ô Allah je recherche ta protection contre les soucis et la tristesse, contre l’incapacité et la paresse, contre l’avarice et la lâcheté, contre le poids de la dette et la domination des hommes.

D’autres prophètes ( ‘alayhim assalam ) avant lui avait subi pertes et épreuves difficiles et s’en sont remis à la Volonté de leur Maître, en se repentant et en invoquant longtemps.

Zaccharia, paix sur lui, pria son Seigneur de ne pas le laisser sans héritier alors qu’il avait atteint le grand âge.

Moussa, paix sur lui, implora Allah de le secourir, puis le fortifier avec son frère et consolider sa langue et son affaire au moment de revenir convaincre Pharaon.

Rappelle-toi de Younous, paix sur lui et tous les autres prophètes, qui aurait pu rester à vie avalé dans l’antre du poisson s’il n’avait pas été de ceux qui se souviennent d’Allah et l’invoquent humblement.

Tous ces exemples des prophètes d’Allah, ‘alayhim assalam, sont des preuves de la délivrance pour le croyant sincère et conscient de sa responsabilité. Allah a mis toutes les clés dans nos vies pour n’adorer que Lui. Pourquoi perdre autant de temps à se lamenter sur son sort ?

Demande et patiente

Ton affaire est déjà scellée dans un Livre bien gardé auprès de ton Seigneur.

L’invoquer pour qu’Il t’allège de ton fardeau est une opération qui conjugue la foi en ton cœur avec l’humidité de ta langue mais le résultat ne t’appartient pas.

Ne laisse pas Shaytan et ses vices t’induire en erreur jusqu’à te convaincre du pire : qu’aucune réponse à tes invocations est synonyme de vide. Au contraire, Allah, sobhanoho wa ta’ala, est bien là, Il t’observe et aime te voir Le prier. Il est là et t’exauce à un moment que tu ne peux saisir par la raison. Alors que tu t’y attendras le moins du monde, tu recevras la réponse à ton invocation et regrettera les moments de doute et d’hésitation.

Continue d’apprendre des invocations, tirées de la Sunnah et du Coran, et rejoint le souvenir de ton Seigneur à la multiplication de celles-ci. Et prends conscience qu’en persistant dans le rappel d’Allah, tu vis dans l’adoration de ton Créateur alors que s’Il t’avait tout donné tu serais sûrement occupé(e) par les biens et les créatures.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here